,

Comment réagir face au harcèlement ?

Se faire insulter, tripoter, menacer, attaquer… il faut que cela cesse ! En tant que victime de ces agressions, vous ne savez pas toujours comment réagir. Idem, si vous êtes témoin de la scène. Pourtant, le harcèlement devient un vrai fléau pouvant se produire au travail, à l’école, à la maison ou ailleurs. D’un côté, il y a la peur de la personne harcelée et de l’autre, l’impuissance face à son harceleur. L’Équipe de Superwoman vous aide à prévenir et à mieux vous comporter face à un harcèlement.

Le harcèlement peut prendre plusieurs formes

victime-harcelement

Avant tout, il est utile de définir le harcèlement. Il s’agit des agressions hostiles qui se répètent et qui peuvent nuire psychologiquement et physiquement celui qui les subit. Sans tenir compte de l’âge, mais en fonction des manifestations, l’on peut distinguer différentes formes d’agissements non désirés par la personne victime de harcèlement.

Le harcèlement matériel

À chaque fois, un enfant rentre à la maison avec ses fournitures endommagées, ses cahiers disparus, sa casquette trempée dans la boue… Il y a de fortes chances que votre gamin soit la victime d’un harcèlement à l’école qui porte sur ses objets matériels.

Le harcèlement moral

C’est l’une des formes de harcèlement les plus répandues. Les agissements se manifestent le plus souvent par un harcèlement verbal qui consiste à intimider par des moqueries, des insultes, des menaces ou quelconques humiliations sur le poids, la taille, le nom ou autre trait caractéristique de la cible par son harceleur moral.

Le harcèlement physique

Une femme giflée tous les jours par son mari, un enfant qui se fait taper par son camarade dans la cour de la récré… voilà quelques exemples de harcèlement physique. Le harceleur physique porte des coups violents contre la personne agressée sans que celui-ci riposte.

Le harcèlement sexuel

Lorsque les agissements intimidants et déshonorants ont une connotation sexuelle, on parle de harcèlement sexuel. Ceci peut englober les gestes déplacés, les propos suggestifs ou encore les sifflements. Est exclu du comportement du harceleur sexuel le contact physique.

Cette liste est non exhaustive ! En fonction du lieu de scène, nous pouvons en distinguer différentes sortes : harcèlement dans la rue, dans les transports en commun, entre voisins… Et depuis quelques années, on voit apparaître partout une nouvelle forme : le harcèlement en ligne. Sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums… Ce qui est également appelé « cyber-harcèlement » prend la forme d’usurpation d’identité, de messages haineux, de publication des vidéos/photos humiliantes et bien d’autres encore.

Se faire aider pour cause de harcèlement

Comment arrêter de se faire harceler ? Victime ou témoin, parlez de ces agissements qui dépassent les bornes à quelqu’un à qui vous pouvez compter. En cas de harcèlement par un collègue au travail, il existe des syndicats qui pourront vous aider. Parent d’un enfant harcelé à l’école, prêtez une attention scrupuleuse et bienveillante aux moindres signes d’alerte d’une agression scolaire. Si cela fait vraiment souffrir, le mieux est de consulter un médecin qui vous orientera vers un psychologue spécialiste en harcèlement.

Ne pas s’isoler quand on est victime d’un harceleur

reagir-face-harceleur

Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas mes ladies ! Et pourtant, c’est notre premier conseil pour vous en tant que victime d’un harceleur de vous en sortir. Dominée et stressée, la cible peut facilement se laisser harceler. Résultat : à cause de votre isolement, l’auteur du harcèlement prend un réel plaisir de multiplier ses attaques.

L’important est de trouver le meilleur moyen de regagner la confiance en vous qui vous aidera plus facilement à trouver les bons comportements à adopter face au harcèlement.

Rassembler des preuves de harcèlement

Le plus dur, c’est lorsque vous avez à faire à un harceleur manipulateur. Ses agissements tendent à vous détourner de votre entourage. La bonne nouvelle, c’est que nous avons de bons conseils à vous donner pour bien réagir face à un manipulateur ou encore à un vrai pervers narcissique. Cela vous aidera à garder la tête haute et ne jamais baisser les bras pour combattre efficacement un harcèlement.

L’objectif : ne vous laissez jamais abattre, mes super ladies ! Il faut réunir le maximum de preuves de son harcèlement : il peut s’agir d’un harcèlement sur Internet (mails) ou d’un harcèlement téléphonique (SMS ou appels) et plus encore.

Victime, ne laissez jamais un harceleur vous détruire

harcelement

Si vous devrez faire face à une situation de harcèlement insurmontable, dites « stop » et pensez à changer de vie si cela est nécessaire. Changer de maison, d’école, de travail… et vous pourrez aussi vous inspirer de nos quelques conseils pour rendre votre vie plus intéressante. Cela vous permettra d’être plus heureuse et épanouie au quotidien.

Réagir face au harcèlement quand on est témoin

Témoin d’un harcèlement, savez-vous que votre aide est vitale pour une personne en détresse ? Mesdames, si vous assistez à une scène d’agression, intervenez ! La manière simple de désarmer le harceleur, c’est de détourner son attention. Par exemple, dans le cas d’un harcèlement de rue, vous pourrez aider la victime à sortir de la situation. En disant simplement : « Te voilà enfin ! Ça fait une heure que je t’attends. On y va maintenant ! » La victime de harcèlement est tirée d’affaire !

Sur ce, mes braves ladies, restez toujours fortes ! Sachez aussi que le harcèlement puni par la loi peut être passible de peine d’emprisonnement. En tant que témoin, vous pourrez aider la personne victime dans les procédures juridiques ou afin de porter plainte contre son harceleur. N’hésitez pas à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *