,

Comment répondre aux questions/remarques embarrassantes ?

Mes braves et adorables ladies, qui n’a jamais fait la désagréable expérience de retrouver sans mot dire après une question ou une remarque somme embarrassante ? A ce moment-là vous auriez certainement voulu avoir des pouvoirs de téléportation pour disparaître soudainement et vous retrouvez vautrée dans votre canapé bien douillet ! Mais hélas, disparaître n’aurait certainement pas été la solution adéquate au problème. Pour vous aider à gérer dignement ce type de situation à l’avenir, l’équipe de Superwoman, vous livre ses imparables astuces à l’efficacité redoutable. Vite Mesdames ; voici  vos 7 boucliers contre ces attaques.

1- Gagnez un peu de temps

embarrassantesMes chères ladies devant une question difficile, gardez du recul. Respirez bien et reformulez la question. C’est également une façon de montrer votre considération et d’éviter les mauvaises interprétations. Dites par exemple : «  Ce qui si je comprends bien votre question, est important pour vous, c’est de savoir si… » Ou rusez un peu en disant : «  c’est un point que je comptais aborder un peu plus tard. »  Si vous êtes par exemple devant un auditoire, dès les premières questions, même si elles sont simples, marquez une pause avant de prononcer le moindre mot. N’ayez pas peur des silences. Ainsi, chaque fois que vous vous tairez, tout le monde pensera que c’est normal, personne n’imaginera que vous êtes en train d’hésiter. Cette astuce vous permettra de rassembler vos esprits et de construire votre réponse, quitte à la différer un peu. Et le tour est joué !

2- Ne faites pas d’excuses

embarrassantesDevant une remarque gênante, mes braves ladies, montrez que vous n’avez rien à prouver. Vous n’avez donc aucune raison de vous sentir désolée devant les autres après que quelqu’un vous ait fait une remarque embarrassante. Ne donnez donc aucune excuse. Vous pourrez par exemple dire plutôt courageusement : « je suis fière d’avoir réussi dans ma situation… » ou encore « je suis heureuse d’avoir…, je suis mieux ainsi ».

3- Utilisez la vérité comme bouclier

remarquesVous connaissez certainement dans votre entourage des personnes qui se sentent obligées de vous poser des questions indiscrètes. Face à ce type d’attaque mes braves ladies, désarmez votre adversaire avec la vérité. A propos de votre célibat, dites par exemple d’un ton rassuré : « Je suis mère célibataire parce-que l’homme avec qui j’ai été mariée pendant 8 ans a décidé de me tromper alors que j’étais en déplacement professionnel. J’aurais aimé qu’il me laisse la possibilité de sauver notre mariage, mais il a choisi de nous abandonner ».

4- Utilisez des phrases types

remarquesUne improvisation, ça se prépare Mesdames. Dans tous les cas, une Superwoman doit avoir des billes sur le fond des sujets d’actualité qui fâchent, surtout si vous avez des responsabilités dans une entreprise et que le climat est quelque peu tendu. Alors, documentez-vous à l’avance : mieux vaut avoir vos phrases en tête afin de ne pas être prise au dépourvu. Utilisez par exemple des répliques du genre : « j’entends vos préoccupations… » Ou alors, « je comprends bien que vous ayez des craintes sur… ». Autant de parades qui, en cas « d’agression », seront vos meilleurs alliés.

5- Entrainez-vous !

remarquesLes ténors du barreau ont dus à leurs débuts apprendre à bien improviser leurs plaidoiries. Pour être plus à l’aise à répondre à des questions « surtout difficiles » mes talentueuses ladies, « rodez-vous », vous aussi, à prendre la parole à l’improviste dans des situations où il n’y a quasiment pas d’enjeu. Intervenez lors des rencontres où l’on vous attend le moins. Posez par exemples des questions en réunions sur les sujets que vous connaissez très peu. Un speech par exemple lors d’une soirée  amicale. De telles occasions sont intéressantes pour que vous cultiviez de la présence, du ressenti et pour que vous appreniez à canaliser vos émotions et  même celles des autres. Essayez donc et vous verrez !

6- Ne refusez jamais de répondre à une question

questionsLorsqu’on vous pose une question, évitez de penser au pire. Concentrez-vous sur ce qui est dit, écoutez très attentivement chaque question. Mes adorables ladies, quand vous êtes vraiment embarrassée, ne le laissez pas transparaître. Ne dites jamais : « Je ne peux pas répondre à cette question » ou « Je refuse de répondre à cette question » ! Tenez-vous bien droite, regardez votre interlocuteur droit dans les yeux sans sourciller, sans baisser la tête et dites avec confiance : « Merci de votre question, … » ou « Je vous remercie de me demander ça, … », en encore « C’est une excellente question, … ». En flattant ainsi discrètement l’égo de votre contradicteur, vous le rendrez moins offensif, et vous réussirez par cette technique à dominer la situation.

7- Restez humbles !

questionsS’il est une chose de toujours répondre à une question embarrassante Mesdames, il en est une autre de savoir répondre en disant  « honnêtement, je ne sais pas ». Ce n’est pas du tout un tabou de répondre avec ces mots ; personne n’étant parfait.

 

Après donc cette présentation sans doute pas exhaustive, des techniques de parage les plus efficaces contre les remarques et les questions embarrassantes, mes chères ladies, vous voilà désormais fin prêtes à braver allégrement et sans complexe ces situations naturelles qui continueront à n’en point douter, à vous arriver dans votre vie de tous les jours.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *